Âgé de 26 ans, il a déjà subit 100 opérations…juste pour avoir un corps “parfait”.

273
0
PARTAGER

Joey Prixx est un Américain de 26 ans exerçant le métier de perceur près de Boston, aux États-Unis. Le jeune homme est connu pour son physique un peu particulier. A l’âge de 18 ans, Joey se met en tête d’atteindre un objectif très spécial: devenir parfait.

#plasticfantastic 💋✨

Une publication partagée par Joey PriXx (@joeyprixx) le

Il commence par se faire refaire le nez et cette opération ne sera pas la dernière. En cinq ans, Joey a déjà subi plus de 100 opérations visant à modifier son physique, pour un total de 150 heures et… plus de 56 000 euros !

Deux rhinoplasties, une ablation des glandes sudorales pour l’empêcher de transpirer, des injections de Botox dans le front, les sourcils, les yeux, le menton, les pommettes et les lèvres tous les trois mois, qui à elles seules lui reviennent à 300 euros par mois : autant dire que Joey est un véritable accro au bistouri !

Joey s’est en effet fait refaire une partie du corps pour le moins originale : les fesses ! Il a fait tripler la taille de son postérieur. “J’ai eu 360 centimètres cubes d’implants en silicone implantés dans chaque fesse. Ce sont les plus gros que je pouvais avoir sans avoir à les faire fabriquer spécialement pour moi en raison de la taille de mon corps”, se confie Joey

L’opération lui aura coûté la coquette somme de 9 500 euros, mais également l’impossibilité de s’asseoir pendant six semaines. Car, il ne faut pas l’oublier, faire subir à son corps un tel nombre de transformations en un temps si restreint n’est pas anodin. Le jeune homme admet que les opérations sont douloureuses, et toutes les vacances qu’il prend sont consacrées à sa convalescence.

Joey déclare “Je sais que certaines personnes pensent que c’est un peu disproportionné, mais c’est ce que je voulais. Il y a souvent des gens qui me demandent s’ils peuvent me toucher les fesses. On dirait deux pastèques, c’est vraiment plaisant pour s’asseoir.” 

Voici une photo, avant et après l’opération, du postérieur du jeune homme :

Joey ne pourrait être plus heureux. D’ailleurs, il a sa propre devise, “plastic is fantastic”, qui pourrait se traduire par “la chirurgie esthétique, c’est fantastique” en français. 

Voici son témoignage en anglais :

Une très certainement controversée !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here