Vous souffrez de tendinite ? Voici un traitement naturel pour vous soulager !

De nombreuses personnes souffrent de tendinite sur différentes parties du corps. Il peut s’agir du coude, du talon, de l’épaule ou même du poignet, pour ne citer que ces endroits-là. Cependant, beaucoup de gens n’identifient que la douleur, sans savoir réellement quelle en est la cause et quel est le traitement approprié. La tendinite peut être provoquée par une blessure, et c’est ce qui arrive souvent aux sportifs. Il peut aussi s’agir d’une surcharge sur des tendons qui sont peu élastiques. Nous allons donc vous présenter quelques remèdes pour traiter efficacement et naturellement ces tendinites !

Comment savoir si j’ai une tendinite ?

Bien évidemment, le principal symptôme est la douleur. Elle se localise tout le long du tendon, très souvent près d’une articulation. Cette douleur peut apparaître et disparaître, et elle empire d’ailleurs souvent si l’on réalise un exercice.

La plupart du temps, le traitement consiste à prendre des médicaments anti-inflammatoires. Mais très souvent, l’état du patient ne s’améliore pas facilement. Nous allons donc vous présenter quelques remèdes naturels aux effets anti-inflammatoires et sans aucun effet secondaire !

Une alimentation adéquate pour la tendinite

Certains nutriments sont indispensables pour traiter naturellement la tendinite. On peut les consommer à travers des aliments, mais aussi avec des compléments naturels.

  • De la vitamine C : on peut manger des aliments riches envitamine C (les agrumes, les kiwis, les framboises, les fraises, la papaye…). Sinon, on peut prendre un complément pour consommer cette vitamine. On peut aussi prendre l’habitude de mettre un peu de jus de citron dans nos repas ou bien en verser sur nos salades comme assaisonnement.
  • Du magnésium : il aide à construire du collagène, un élément essentiel pour le squelette, les tendons et le cartilage. On peut le consommer sous forme de nourriture (cacao, légumes verts,bananes, fruits secs et graines) ou bien sous forme de complément, comme le citrate de magnésium ou le chlorure de magnésium (il vaut mieux éviter ce dernier si l’on souffre de brûlures d’estomac).
  • De la vitamine E : La vitamine E est un antioxydant qui protège les tissus du corps des dommages causés par les radicaux libres. On la retrouve dans les légumes verts feuillus (épinards, brocoli), les graines, les germes de blé, la levure de bière et le jaune d’œuf.
  • Les bioflavonoïdes : La viitamine P ou les bioflavonoïdes agissent comme des antioxydants. Ils aident la vitamine C à maintenir ses taux de collagène. On les retrouve dans les agrumes, mais surtout sur leur peau. Nous vous recommandons donc d’utiliser les zestes d’oranges et de citrons bios pour les ajouter à vos salades, vos desserts ou vos smoothies. Vous trouverez aussi des bioflavonoïdes dans les raisins, les cerises, les abricots, les baies d’églantier, la papaye, le poivron et le sarrasin.

Les cataplasmes à base de plantes

Nous pouvons préparer des cataplasmes à base de plantes. Ces remèdes faits maison nous permettront de soulager les symptômes de la tendinite. Nous allons donc utiliser les plantes suivantes :

  • La consoude (Symphitum officinale) : Le nom de cette plante fait référence à la consolidation des blessures. En effet, elle a des effets bénéfiques importants sur toutes sortes de contusions ou fractures. Elle permet la régénération des tissus. Par contre, il faut toujours l’appliquer à l’extérieur ; en effet, son usage interne est toxique.
  • Le curcuma (Curcuma longa) il présente d’importants effetsantioxydants, anti-inflammatoires et anti-cancer. Il peut également être consommé avec les repas.
  • L’arnica (Arnica montana) : C’est l’un des anti-inflammatoires naturels les plus connus.

Il est préférable de consommer ces plantes lorsqu’elles sont fraîches. On les écrasera dans un mortier. Ensuite, il suffira de les appliquer directement sur la zone à traiter tout en les recouvrant d’un linge, sans pour autant appuyer dessus.

Si les plantes sont séchées, il faudra les faire bouillir dans un petit peu d’eau. Ensuite, on l’applique de la même façon sur la peau, en la recouvrant d’un linge.

Parmi ces plantes, l’une retient notre attention : il s’agit de l’arnica. En effet, c’est sûrement la plus connue chez les sportifs et chez les personnes qui souffrent de problèmes inflammatoires. Elle est très utilisée en médecine naturelle ou en homéopathie de par son grand pouvoir anti-inflammatoire. On retrouve cette plante sous forme de crème, teinture, granules, etc.

Si on décide de choisir l’homéopathie, le remède est Arnica montana 9CH. On prendra trois granules sous la langue trois fois par jour. Il faudra séparer cette consommation des repas, des boissons, et des saveurs fortes et mentholées (chewing-gum, dentifrice, etc.).

Les cataplasmes d’argile

Les cataplasme d’argile sont un ancien remède très utile pour soulager les douleurs provoquées par les inflammations. On peut utiliser de l’argile verte ou rouge. On la mélangera avec de l’eau tiède jusqu’à obtenir une pâte crémeuse. À la place de l’eau, on peut aussi utiliser une infusion d’une plante médicinale parmi celles citées ci-dessus.

On appliquera le cataplasme pendant au moins 20 minutes. Ensuite, on rincera bien à l’eau tiède. On réalisera ces cataplasmes d’argiles une à deux fois par semaine.