Pour quelques jours, je n’ai pas d’enfants… Apprenez à être une maman égoïste ; c’est votre droit en tant que femme !

191
0
PARTAGER

Pour quelques jours, je n’ai pas d’enfants… Apprenez à être une maman égoïste ; c’est votre droit en tant que femme !

Ceci est le cri d’une maman qui croule sous le stress des préparatifs de la rentrée, au bord de la crise de nerfs, elle étouffe et fais l’éloge de l’égoïsme :MOI MOI MOI !!! Cette maman extraordinaire s’est accordée une semaine par an, pour elle sans culpabilité et le résultat est merveilleux.

Ça va faire une semaine, que mes filles sont parties avec leur père . Oui j’avais besoin de temps, il fallait que je bosse, à la maison et au bureau, j’avais besoin de silence pour passer des coups de fils, me poser sur le nouveau projet d’école, aller à la pêche aux infos concernant les enfants  arrivés pendant l’été, besoin de calme pour rédiger mes projets individuels. Le premier soir seule, assise par terre devant ma télé, avec mon plateau je me suis trouvée pathétique. Et j’ai mentalement fait la liste de toutes ces choses que j’allais pouvoir faire et savourer à fond sans culpabilisation, des choses qui allaient changer parce que j’étais redevenue femme sans enfant!

Première étape : les copines ! J’ai fait une soirée avec une Amie importante, celle qui écoute, ne juge pas, celle qui sait quand ça ne va pas, même à distance, celle qui est capable de trouver une ébauche de mal-être dans trois mots d’un SMS. Celle à qui je peux tout dire, qui peut tout entendre, la seule à savoir presque tout sur moi. Ce soir-là on s’est raconté des horreurs, on s’est pris mutuellement pour des psys, on a fait des projets, on a ri, on a pleuré, on a regardé des vieilles photos. On s’est couchée à l’aube. Ce soir-là j’ai eu de nouveau 19 ans brusquement, mais les 19 ans dont j’ai rêvés ceux revécus avec l’expérience de mes 37 pas juste cette période où on se cherche, parce qu’on n’est plus vraiment ados mais l’âge adulte et ses responsabilités paraissent tellement loin !Un autre soir j’ai pris un bain, longtemps, jusqu’à ce que l’eau soit froide. Un bain avec tout plein de mousse, des bougies, un bouquin!!

J’ai mangé tous les jours des choses que je ne fais jamais parce que les enfants n’aiment pas (des calamars, des sushis, des moules, des crevettes sautées, du thon à même la boite J’ai mangé à l’heure à laquelle j’avais faim et pas à 19h02 parce que c’est bientôt l’école et qu’il faut que tout le monde soit au lit pour 20h30 ,j’ai lu sans avoir besoin de m’interrompre, sans qu’on déplace mon marque-ta-page.  Mais LE bonheur c’est ne s’occuper que de soi, d’être le centre permanent de son attention : c’est le summum de l’égoïsme

Faire juste ce qu’on a envie de faire. Rentrer et se surprendre à parler au chat, se surprendre à penser à haute voix.

Rentrer et allumer la télévision, parce qu’il y a trop de silence… Rentrer et être seule…terriblement seule.

SAMEDI MES ENFANTS RENTRENT, DIRE QUE JE SUIS HEUREUSE DE LES REVOIR EST UN DOUX EUPHÉMISME… »

Source : librerebelle.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here