Les personnes qui pleurent beaucoup ont ce trait de personnalité en commun.

pleure-820x548

Pleurer est un geste normal qui est souvent tabou, perçu comme un signe de faiblesse. Selon des psychologues, il s’agit d’un signe de force mentale.

Par exemple, Ronda Rousey, une championne de l’UFC, explique ce qui se passe dans le vestiaire avant un combat :

« Quand je me prépare à me battre, je suis très émotive. À mon dernier combat, j’ai pleuré toute la journée le précédent. »

1. Pleurer démontre que vous ne craignez pas vos émotions En fait, pleurer vous permet de les confronter, que ce soit de la tristesse, de la frustration ou de la colère. Ce n’est pas simple de faire face à ses émotions et les confronter nécessite une certaine force mentale et la capacité de faire de l’introspection.

2. Pleurer montre que vous vous fichez des conventions sociales On a tendance à dire que les hommes qui pleurent sont faibles et les femmes qui le font dramatisent les choses. Ce n’est pas de la faiblesse, c’est de la force.

3. Pleurer démontre que vous savez diriger Lorsque vous vous libérez de vos émotions, vous invitez les gens à s’ouvrir à vous et surtout dans des situations que vous partagez. Dans ces instants, les gens sont plus ouverts à réagir et faire face à leurs émotions.

4. Pleurer vous montre quand laisser aller vos émotions Il faut savoir évacuer la pression avant d’exploser, quand ça arrive, ça peut être très néfaste tant pour vous que votre entourage. Pleurer permet de vous soulager de la pression.