Ce mannequin risque la prison pour un cliché publié sur les réseaux sociaux !

Ce mannequin risque la prison pour un cliché publié sur les réseaux sociaux !

 

L’ancienne playmate, Dani Mathers, est devenue la risée de la toile a cause d’une photo qu’elle n’aurait jamais dû poster

La playmate de l’année en 2015 possède une plastique de rêve qu’elle entretient en se rendant régulièrement dans sa salle de gym. Un jour, elle a publié sur son Snapchat une photo d’elle en train de rire et juste quelques instants plus tard elle en a publié une seconde où l’on voit une inconnue complètement nue dans les douches de la salle de sport.

Elle commente le cliché en ces termes : « Si je ne peux pas faire disparaître ça, alors toi non plus. ». Une photo qui n’a pas du tout été au goût de tout le monde et qui lui a très vite valu de vives critiques sur les réseaux sociaux.

Nombreux sont les internautes qui trouvent l’attitude de Dani intolérable et elle est rapidement dénoncée aux autorités.

Un procès est en cours et le verdict sera rendu le 26 mai. La Playmate risque 6 mois de prison ainsi qu’une amende de 1 000$. En outre, le lendemain de ce post, elle a été licenciée de son poste d’animatrice à la radio KLOS et interdite à vie d’abonnement au club de Fitness, où l’incident s’est produit.

Étant accusée d’atteinte à la vie privée, on lui reproche d’avoir enfreint une loi californienne interdisant de filmer ou photographier une « personne identifiable dans une maison, un vestiaire ou une cabine de bronzage sans son consentement. »