L’implant contraceptif ESSURE : Un nouveau drame se dessine !

62
0
PARTAGER
essure-bayer-590ee7-01x
Un grand nombre de femmes affirment être victimes de graves effets secondaires suite à la pose d’Essure. Ce dernier est un dispositif de contraception définitive. Ces femmes ont décidé d’entamer une action une justice et il s’agit d’une première.

120.000 Françaises ont opté pour la contraception définitive Essure et ce depuis 2002. Avec les années, plusieurs d’entre elles dénoncent les effets secondaires. Une action en justice a été lancée contre le laboratoire pharmaceutique allemand Bayer, fabricant du produit.

Me Charles  Joseph-Oudin, avocat des victimes déclare qu’il est en train d’examiner 28 dossiers.  « Deux victimes ont initié des procédures judiciaires d’indemnisation contre le laboratoire Bayer.

Essure est un petit ressort qu’on place dans les trompes de Fallope sans anesthésie pour empêcher la fécondation.

« Vous ne pourrez plus faire l’amour »

Une mère de famille lorraine a notamment a lancé une pétition sur internet. « Ce que l’on ne nous dit pas dans cette méthode idéale, c’est qu’après, vous n’aurez plus besoin de faire l’amour, puisque vous ne le pourrez plus ».

Elle ajoute : « Vous jonglerez entre des règles hémorragiques, des rapports douloureux, des douleurs pelviennes, des douleurs dorsales, musculaires, des perforations d’organes, des cas de cancers ont été rapportés aux USA, des réactions allergiques, auto-immunes… Et de la fatigue, qui deviendra chronique et peut être même une dépression ».

Une qui a déjà recueilli plus de 45.700 signatures. Les signataires alertent la ministre de la Santé et réclament « l’arrêt des implantations Essure qui ont lieu en ce moment même en France ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here