Les gestes et postures qu’il faut éviter/abandonner au bureau !

34
0
PARTAGER

rester-immobile_resize_diapo_wLe téléphone calé entre l’épaule et l’oreille
Le téléphone calé entre l’épaule et l’oreille afin de pouvoir taper en même temps que l’on est en ligne. Une position susceptible d’entraîner des douleurs au niveau de la nuque et entre les omoplates et l’épaule.

La bonne posture : Gardez une main sur le téléphone ou bien opter pour un téléphone mains-libres.

La tête penchée en avant ou en arrière
La tête penchée en avant ou en arrière est due à un écran ou d’un bureau trop bas ou trop haut. Cette position peut entraîner des douleurs au niveau du cou.

La bonne posture : Ajustez la hauteur de votre écran de façon à ce que le regard soit dirigé vers le bas entre l’horizontal et 30° en-dessous.

Baissez l’écran de façon à garder le menton à l’horizontale. Pour les personnes portant des lunettes à verres progressifs, positionnez l’écran plus bas afin que votre cou soit en position basse et légèrement incliné.

La tête tournée pour voir l’écran

Certais positionnent l’écran sur le côté au lieu d’être aligné avec le clavier. Des douleurs au niveau du cou et en haut du dos pourront apparaître avec le temps.

La bonne posture : Placez l’écran directement face à vous et utilisez un siège pivotant si le plan de travail est en équerre.

Les bras tendus pour atteindre un objet
Un clavier, une souris et un téléphone trop éloignés vont vous obligeront à étirer vos bras pour les atteindre. Une position qui entraîne des douleurs aux coudes et aux épaules.

La bonne posture : rapprochez les objets que vous utilisez. La chaise aussi doit être proche du bureau. La souris doit être à la même hauteur que le clavier et près de celui-ci. Un réglage des accoudoirs pour supporter les avant-bras est conseillé afin d’éviter le soulèvement des épaules.

Les pieds ne touchant pas le sol

Si la chaise est trop haute, ceci empêchera vos pieds de toucher le sol. Dans ce cas les cuisses devront supporter le poids des pieds entraînant une diminution de la pression sanguine.

Lorsque l’assise est trop haute une compression de l’arrière des cuisses et du creux des genoux aura lieu et des douleurs dans les jambes apparaîtront.

La bonne posture : un réglage de votre chaise s’impose. La hauteur du siège doit être réglée de façon à ce que l’extrémité de l’assise se situe juste au-dessous des genoux. Quant à vos pieds, ils doivent impérativement toucher le sol.

Le dos arrondi ou trop redressé

Une chaise trop haute ou trop basse vous oblige votre dos à fournir beaucoup d’efforts. Ce dernier va, soit s’arrondir, soit se redresser.

Avec le temps, un dos trop arrondi provoque des douleurs au niveau des cervicales, et à la charnière dorsolombaire (vertèbres dorsales et lombaires) qui peuvent se prolonger au niveau de l’aine et/ou de la zone abdominale.

La bonne posture : Votre dos doit être bien droit et doit s’appuyer sur un dossier large. Pour cela, votre poste de travail doit être ajusté en fonction de votre taille.

La frappe à deux doigts sur le clavier

Taper sur un clavier contracte les muscles des doigts et des poignets. La frappe à deux doigts est à éviter étant dans la mesure ou elle sollicite toujours les mêmes doigts. Les muscles des doigts et des poignets parcourent en moyenne 35km pour une personne qui tape 8 heures par jour. En outre, le positionnement de vos bras aura des répercussions au niveau lombaire.

La bonne posture : munissez-vous d’un clavier aux touches souples et baissez les pattes qui se trouvent sous le clavier. Alignez vos poignets par rapport aux avant-bras. Ces derniers doivent être positionnés dans un angle de 90° par rapport au bras. Si besoin, utilisez un appui-poignets.

Un éclairage direct trop fort et des reflets sur l’écran
Les luminaires et les fenêtres  provoquent des reflets sur votre écran d’ordinateur ce qui gênera votre vision.

La bonne posture :  En cas de troubles de la vue (myopie, astigmatisme, presbytie, etc), il faut impérativement consulter pour une éventuelle correction afin que cela ne devienne pas une gêne au travail.

Votre écran doit être positionné de façon à éviter tous les reflets.Réglez l’intensité et le contraste de l’écran en fonction de la lumière ambiante.

Rester immobile trop longtemps

Avoir les yeux rivés sur un écran toute une journée de travail peut vite devenir monotone et fatiguant. Si vous travaillez en continu sur ordinateur, faites une pause de 5 à 10 minutes toutes les heures. Profitez-en pour vous aérer, bouger, vous étirer et surtout ne pas vous rasseoir.

La bonne attitude : si possible alternez le travail sur écran et le travail de bureau pour reposer votre vision car fixer un objet à courte distance demandera un effort musculaire des yeux très important.

Le stress au travail
Un travail uniforme et monotone (travail de saisie répétitif), l’introduction de nouvelles technologies, la surcharge de travail, le manque de soutien social, les attentes imprévues et la durée prolongée du travail ininterrompu sont néfastes pour la santé à long terme.

Comment atténuer le stress ?
Pour se sentir bien au travail, il faut déjà accepter l’existence de pressions et les identifier. Apprenez à dire non, à déléguer les tâches s’il le faut et surtout à communiquer avec les autres.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here