Faites attention à ces ingrédients qui empoisonnent votre cerveau !

80
0
PARTAGER

ingredient_solu_trr_a

Ces ingrédients qu’on vous propose de découvrir causent des troubles de l’intestin, compromettent le foie et endommagent le cerveau…Des aliments crées par le génie de l’homme et qui en train de ruiner de cerveau !

Les médecins conseillent d’éviter impérativement l’utilisation ces 5 ingrédients.  

Gluten

Cette protéine gluante vient se loger sur la petite paroi intestinale et provoque des troubles du système digestif et immunitaire. La maladie cœliaque est la condition la plus populaire associée à l’intolérance au gluten. Il est possible de rencontrer un état nommé non-cœliaque de l’intolérance au gluten (NCGS). Ce dernier est un facteur d’une importance considérable dans les troubles inflammatoires du cerveau et du système nerveux.

Les recherchent prouvent que le gluten déclenchent des troubles psychiatriques, cognitifs, démentiels ainsi que tous les autres troubles neurologiques.

Les édulcorants artificiels

L’aspartame, le sucralose, la saccharine, les édulcorants artificiels sont populaires en raison de leur commercialisation zéro calorie. Tous ces produits ont empoisonné les cerveaux durée des années et des années.

L’aspartame confectionné à partir de produits chimiques, à savoir l’acide aspartique qui excite les cellules du cerveau, le méthanol et la phénylalanine, qui provoque des tumeurs au cerveau.

Une consommation soutenue d’aspartame provoque des crises d’anxiété, des troubles de l’ élocution, la dépression et la migraine.

Ces édulcorants artificiels se trouvent en quantité importante et dangereuse  dans les sodas, le yaourt, le chewing gum, les sauces de cuisson, les édulcorants de table, l’eau aromatisée, les céréales et les produits sans sucre.

Le glutamate monosodique (GMS)

MSG ou encore GMS est un sel concentré qui améliore le goût de certains aliments. Il induit les papilles gustatives et le cerveau en erreur dans la mesure ou ces derniers pensent que le goût des aliments est délicieux alors que ce n’est pas le cas. Il agot comme un excitotoxin et déclenche une surproduction de la dopamine.

Malheureusement, le sentiment de bien-être ne dure pas alors que les effets secondaires le font. Les excitotoxins ont été reliés à des lésions cérébrales et d’autres maladies neurologiques comme la maladie de Parkinson, la maladie d’Alzheimer, la démence, MS, le lupus, et plus encore.

On peut les trouver dans les collations, vinaigrette, sauce barbecue, bouillon en cubes, et les soupes et légumes en conserve…etc.

Sucre raffiné

Le sucre raffiné est devenu l’un des ingrédients les plus prolifiques de notre nourriture, et l’un des plus dangereux. Sa consommation constante a été liée à de nombreux problèmes de santé différents, tout ce qui a un effet négatif sur le cerveau. La consommation de sucre raffiné supprime le facteur neurotrophique dérivé du cerveau ou BDNF, une hormone de croissance très important pour le cerveau. Ce facteur déclenche de nouvelles connexions entre les neurones dans le cerveau qui sont vitales pour la fonction de mémoire. Des études ont montré des niveaux de BDNF faibles chez les patients souffrant de dépression et de la schizophrénie et la consommation de sucre pourraient exacerber ces conditions en contribuant davantage à ces faibles niveaux. Le sucre raffiné augmente également l’inflammation, ce qui peut perturber le système digestif et immunitaire. Si cette inflammation est chronique, elle peut conduire à un risque plus élevé de dépression et de la schizophrénie.

Fluorure

L’ajout du fluorure à l’eau potable du réseau publique a eu un effet très néfaste sur notre santé globale, notamment sur notre cerveau. Certaines études prouvent que le fluorure abaisse les niveaux de QI chez les humains.

D’autres études le mettent en cause dans des cas de troubles de la mémoire, de dommages du cerveau du fœtus, et l’altération de la fonction neuro-comportementale.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here