Il consulte un “spécialiste” en médecine alternative pour guérir un mal…ce qu’il lui arrive est juste HORRIBLE !

Après le traitement, les ventouses peuvent laisser des ecchymoses pour quelques semaines.

À cause des dommages que la peau subit, il vaut mieux espacer les sessions…

Une leçon qu’un homme de Sichuan, en Chine, a appris durement. L’homme de 63 ans a subi des sessions de thérapie aux ventouses de façon quotidienne, voici une photo de son dos, prise à l’hôpital.

inline_resized_1024_58f4d180a8129_184507

Selon lui, les gens de la boutique lui ont dit que le traitement sur un mois complet était la seule façon de guérir son cholestérol.

inline_resized_1024_58f4d18494ca1_184507

Après 10 jours, les zones « ventousées » cloquaient, mais ça ne l’arrêtait pas. Il a seulement brisé les cloques et les a nettoyées à l’eau salée, avant de continuer les traitements. Il s’est écroulé en rentrant à la maison. Ses cloques s’étaient infectées et il a dû se faire hospitaliser. Il aurait pu mourir d’un empoisonnement du sang.

Soyez toujours prudent avec la médecine alternative.

 

1 2