Après un petit baiser, elle ressent des picotements bizarres…quelques minutes après, l’inévitable se produit !

13406949_1032870443456177_8164460976633987039_n

Myriam Ducre-Lemay, une jeune montréalaise qui regorge de vie et de vitalité profite intensément de chaque instant. Un jour, tout s’arrête brutalement suite à un simple baiser échangé avec son petit ami.

Après une fête, le jeune le couple rentre et avant de se brosser les dents, le petit ami de Myriam l’embrasse langoureusement. Quelques minutes après, la jeune fille se sent terriblement mal et peine à respirer.

En sortant de la salle de bain, son copain l’aperçoit en train de s’étouffer et appelle immédiatement les secours. 8 minutes après, les secours arrivent mais il est déjà trop tard, Myriam est décédée. Cause de la mort ? Un choc anaphylactique. Mais qu’a bien pu lui provoquer une telle réaction allergique ?

Myriam souffre d’une allergie sévère aux arachides son petit ami l’ignorait et a consommé en rentrant un sandwich au beurre de cacahuètes.

Après une telle consommation, il avait assez de protéines d’arachide dans la salive pour provoquer un choc anaphylactique chez la jeune fille. Généralement, la jeune fille garde toujours sous la main un EpiPen (adrénaline auto-injectable) pour éviter ce genre de réactions, mais comme un coup du sort, elle l’avait oublié chez elle ce soir-là.

Le Dr Christine McCusker, directrice de la Division d’allergie et d’immunologie clinique à l’hôpital de Montréal pour enfants lance l’avertissement suivant : « C’est pour cette raison qu’il faut toujours avoir sur soi son EpiPen, même si l’on n’en a pas envie et même si ça ne fait pas cool.

13427840_1704866256445058_7570554895427875778_n

 

13407280_1133933283333198_2073187703748732285_n-1